418-763-5511 info@villesadm.net

Sécurité incendie

Mission et rôle

La mission du service Incendie de la Ville de Sainte-Anne-des-Monts est en premier lieu d’assurer la protection et la prévention de la vie et des biens de la communauté de Sainte-Anne-des-Monts. Son mandat est axé dans diverses disciplines reliées à la protection du citoyen : incendie, sauvetage, premiers soins, protection de l’environnement, désastres et éducation populaire. Dans toutes ces interventions, il est responsable de diriger les opérations, de gérer l’intervention et de veiller à la sécurité des citoyens et du personnel.

La prévention

L’ensemble de moyens, de mesures et de méthodes à prendre en vue de découvrir les risques d’incendie, les signaux et apporter les corrections nécessaires pour éliminer les pertes de vie et de biens causés par l’incendie.

  • Application des règlements et des codes
  • Approbation de plans (constructions neuves ou rénovations)
  • Programme d’éducation populaire
  • Programme d’inspections préventives résidentielles, commerciales, industrielles et institutionnelles
  • Organisation de plans d’évacuation pour les édifices publics
  • Relations publiques
  • Centre des mesures d’urgence

Situations d’urgence

INCENDIE :

  • Répondre aux appels d’urgence ;
  • Exécuter les manœuvres de sauvetage ;
  • Procéder à l’évacuation de lieux ;
  • Exécuter les manœuvres d’extinction d’incendie ;
  • Assurer la protection du public contre les dangers d’explosion, les feux violents ou les émanations de gaz toxique ;
  • Protéger les bâtiments adjacents du lieu de l’intervention.

SAUVETAGE ET MESURES D’URGENCE :

  • Désincarcération de personnes lors d’accidents routiers, aériens ou autres ;
  • Noyade, sauvetage aquatique ;
  • Effondrement de bâtiments ;
  • Recherche en forêt ;
  • Appel à la bombe (assistance à la S.Q.) ;
  • Transport de personnes pour évacuation ;
  • Émanation de produits toxiques ;
  • Explosion de camion-citerne ;
  • Inondation ;
  • Glissement de terrain ;
  • Écrasement d’avion ;
  • Déversement de matières dangereuses à la suite d’un accident ou autres.

MATIÈRES DANGEREUSES :

  • Prendre les mesures nécessaires pour empêcher les produits dangereux de se répandre dans les cours d’eau, réseau d’égout, etc.
  • Colmater, dans la mesure du possible, les fuites impliquant des matières dangereuses.
  • Assurer la sécurité du public et des immeubles.
  • Établir des plans d’urgence en fonction des dangers potentiels pouvant survenir.

Sécurité civile

Dans le but d’assurer la protection des personnes et des biens en cas de sinistre sur son territoire, la municipalité de Sainte-Anne-des-Monts a préparé un plan de sécurité civile, en conformité avec le modèle proposé par le ministère de la Sécurité publique (MSP).

Avertisseurs de fumée

Le propriétaire a l’obligation de s’assurer qu’un avertisseur de fumée opérationnel est installé à chacun des étages de sa résidence, idéalement près des chambres.

L’occupant a l’obligation de vérifier le bon fonctionnement de tous les avertisseurs de fumée installés dans son logement et remplacer les piles au besoin. Il a aussi la responsabilité d’aviser le propriétaire lorsque l’avertisseur de fumée est manquant ou défectueux.

Un avertisseur de fumée doit être remplacé tous les 10 ans après sa date de fabrication indiquée sur le boîtier, peu importe le modèle (à pile ou électrique). S’il est à pile, et qu’il a plus de 10 ans, le propriétaire a l’obligation de le remplacer par un avertisseur de fumée de type photoélectrique, à pile au lithium.

Il est interdit de :

  • peinturer un avertisseur de fumée;
  • retirer la pile d’un avertisseur de fumée;
  • débrancher un avertisseur de fumée électrique.
Avertisseurs de monoxyde de carbone

Pour éviter l’intoxication au monoxyde de carbone (CO), les propriétaires ou les occupants d’un bâtiment ont l’obligation d’installer un avertisseur de monoxyde de carbone à l’intérieur de chacune des pièces munies d’un appareil à combustion. Cette exigence s’applique également pour une pièce comportant un accès direct à un garage. Cependant, s’il s’agit d’un logement, construit avant le 28 août 2009, ayant un ou plusieurs appareils à combustion ou un accès direct à un garage, il doit être muni d’un seul avertisseur de monoxyde de carbone seulement.

Tous les avertisseurs de monoxyde de carbone doivent être installés en conformité avec les instructions du fabricant.

Les meilleurs emplacement pour installer un avertisseur de monoxyde de carbone sont:

  • Dans le corridor, près des chambres à coucher.
  • Près de la porte donnant accès au garage.
  • À l’intérieur d’une pièce munie d’un appareil à combustion.

De plus, la hauteur importe peu puisque le monoxyde de carbone se mélange à l’air.

Que faire si cet avertisseur se déclenche?

  • Quittez les lieux.
  • Composez le 9-1-1afin que les pompiers puissent mesurer le niveau de CO présent dans l’air et en chercher la source.
  • Ne réintégrez pas les lieux avant d’en avoir reçu l’avis des pompiers ou d’un expert.
Barbecues

Un barbecue doit être placé à plus d’un mètre de tout matériau de revêtement combustible ou de toute ouverture d’un bâtiment comme une porte, une porte-terrasse ou une fenêtre.

Il est interdit d’utiliser un barbecue :

  • à l’intérieur d’un bâtiment;
  • sous un balcon constitué de matériau combustible.

Bouteilles de gaz propane

Il est interdit d’utiliser ou d’entreposer une bouteille de gaz propane (raccordée ou non à un barbecue) :

  • à l’intérieur d’un bâtiment;
  • à moins d’un mètre d’un escalier de secours, d’un escalier ou encore d’une rampe d’accès.

Une bouteille de gaz propane doit être tenue à l’écart de toute flamme ou de toute source directe de chaleur.

Bornes d'incendie

Les bornes d’incendie doivent toujours être dégagées dans un rayon d’au moins 1,5 m. Aucun arbre, arbuste, clôture ou autre matériau ne doit les obstruer.

Bornes d’incendie privées

Les bornes d’incendie privées situées sur une propriété commerciale, industrielle ou à grand développement, doivent être :

  • peintes (la tête et les couvercles des sorties d’eau) selon la norme NFPA. Les couleurs varient selon le débit d’eau de la borne-fontaine;
  • entretenues, vérifiées et inspectées annuellement;
  • identifiées au moyen d’un panneau pour faciliter sa localisation;
  • déneigées et accessibles en tout temps.
Chauffage au bois

Des professionnels pour installer et inspecter

Acheter un appareil qui présente une preuve d’homologation par un organisme reconnu comme ULC ou CSA.

  • Faire installer le foyer ou le poêle à bois ainsi que la cheminée par un professionnel.
  • Faire inspecter l’appareil et la cheminée au moins une fois par an par un professionnel.
  • Faire inspecter la cheminée si le mur derrière le poêle à bois devient chaud.

Le ramonage pour éliminer la créosote

  • Faire ramoner la cheminée par un professionnel à toutes les cinq cordes de bois brûlées si vous utilisez beaucoup votre appareil. Autrement, faites-la ramoner au moins une fois par an, préférablement au printemps.
  • Ne pas mettre le feu dans la cheminée pour éliminer la créosote.
  • Utiliser du bois de qualité et bien sec. Le bois vert augmente la formation de créosote.
  • Brûler du bois fendu en bûches de petite taille. Elles brûleront plus proprement, formant moins de créosote.
  • Faire brûler peu de bûches à la fois.
  • Faire entrer assez d’air dans la cheminée pour que les flammes soient vies, favorisant ainsi une combustion complète et causant moins de fumée. De plus, les flammes ne dégageront pas de produits toxiques.
  • Éviter d’utiliser les bûches ou additifs en poudre conçus pour nettoyer les conduits de fumée. Ces produits ne permettent d’éliminer que 60 % de la créosote, alors que les ramoneurs en retirent généralement de 75 à 90 %.

Du bon bois, bien entreposé

  • Vérifier la réglementation municipale sur l’entreposage du bois de chauffage.
  • Choisir du bois bien sec qui présente de larges fissures aux extrémités.
  • Entreposer les cordes de bois dehors, loin de la maison.
  • Couvrir les bûches afin de les protéger des intempéries. Le bois humide brûle mal et augmente les dépôts de créosote.
  • Entrer seulement quelques bûches à la fois. Les conserver loin du foyer ou du poêle à bois.

Un appareil utilisé de façon sécuritaire

Éviter de brûler du bois traité ou peint, du plastique ou autres déchets. Les produits toxiques dégagés augmentent la formation de créosote et peuvent vous intoxiquer.

  • Ne pas utiliser d’essence, de kérosène ou un allume-barbecue pour démarrer un feu.
  • Cesser l’utilisation de l’appareil si le verre de la porte est fendu ou brisé.
  • Toujours utiliser le pare-étincelle lorsqu’on brûle au bois.
  • Ne pas suspendre d’objets à l’âtre, comme des bas de Noël.
  • Installer les décorations de Noël ou d’Halloween loin des appareils de chauffage.
  • Éloigner les objets combustibles de l’appareil.
  • S’assurer que les matériaux du sol et du mur près de l’appareil sont non combustibles.
  • S’assurer que la maçonnerie à l’intérieur du foyer est intacte.
  • S’assurer qu’aucune rouille ou corrosion n’apparaît sur la cheminée extérieure.

D’autres précautions importantes

Disposer des cendres dans un contenant métallique à fond surélevé, conservé dehors, loin de tout matériau combustible, car elles peuvent rester chaudes jusqu’à 72 heures.

  • Installer un avertisseur de fumée et un avertisseur de monoxyde ce carbone (CO) dans le corridor, près des chambres à coucher.
  • Installer un avertisseur de fumée sur tous les étages de la demeure y compris le sous-sol.
  • Installer un avertisseur de CO près du foyer ou du poêle à bois.
  • Installer un extincteur portatif dans la pièce où se trouve l’appareil de chauffage et apprendre à s’en servir. L’extincteur ne doit pas être à moins de 3 mètres de l’appareil de chauffage.

Si le feu prend dans la cheminée…

  • Fermer à clé
  • Sortir immédiatement
  • Composer le 911
Extincteurs

Si vous songez à vous procurer un extincteur, assurez-vous qu’il porte l’étiquette ABC. Elle indique que l’extincteur contient une poudre polyvalente convenant à la plupart des incendies : ceux causés par le bois, le papier et le tissu (A), ceux provoqués par les liquides inflammables (B) et ceux produits par les appareils électriques (C).

Feux d'artifice et pièces pyrotechniques

Il est interdit de faire usage de pièces pyrotechniques sur tout le territoire de la ville de Sainte-Anne-des-Monts sans permis. Seul un maître artificier possédant une carte de compétence à jour et ayant fait une demande écrite 30 jours avant la tenue de l’événement peut obtenir l’autorisation du Service de sécurité incendie.

Certaines conditions s’appliquent. Pour connaître les détails concernant l’obtention d’un permis, communiquer avec un inspecteur du Service de sécurité incendie en composant le 418 763-5511 #301.

Feux de joie

Il est interdit de faire un feu en plein air (incluant les feux pour brûler des déchets végétaux et les feux de joie) partout sur le territoire annemontois à moins d’avoir obtenu un permis. Le Service de sécurité incendie peut donner son autorisation si les exigences prescrites sur le permis de feu de joie sont respectées et que la sécurité du public n’est pas compromise.

Il est de votre responsabilité de vérifier auprès de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) si des interdictions de faire un feu à ciel ouvert sont en vigueur. Pour ce faire, veuillez consulter le site Web de l’organisme à www.sopfeu.qc.ca.

Il est interdit d’alimenter ou de maintenir un feu avec un accélérant.

CONSEILS DE PRÉVENTION

  • Faites une zone coupe-feu de 10 m autour de votre chalet en retirant les matières inflammables.
  • Laissez 5 m entre vos arbres et élaguez-les de 2 m à partir du sol.
  • Pour les murs de votre chalet, privilégiez la tôle ou la brique.
  • Munissez votre cheminée ou votre poêle d’un pare-étincelles.
  • Pour le toit de votre chalet, privilégiez le métal ou la fibre de verre.
  • Avant de faire un feu, choisissez un endroit dégagé, à l’abri du vent et près de l’eau.
  • Assurez une surveillance constante de votre feu, sans quitter les lieux.
  • Au moment d’éteindre votre feu, arrosez deux fois plutôt qu’une et recouvrez les cendres de sable.
  • Si vous faites un feu de camp ou un brûlage, gardez pelle, seau d’eau ou râteau à proximité.
  • Consultez le danger d’incendie pour l’endroit où vous vous rendez, la situation peut changer rapidement.
  • Si vous souhaitez faire le ménage de votre terrain, privilégiez le compostage.
  • Avant de faire un brûlage, attendez en fin de journée et assurez-vous qu’il n’y ait pas de vent.
  • Les combustibles légers tels que les feuilles mortes et brindilles peuvent se transporter rapidement sur une grande distance.
  • Avant de faire un brûlage, renseignez-vous auprès de votre municipalité, elle exige peut-être un permis.
  • Si vous fumez en forêt, choisissez un endroit dégagé et éteignez votre mégot sur une roche ou en l’enfouissant dans le sol.
  • Pour signaler un incendie de forêt, composez le 1 800 463-3389 (FEUX).
Méchoui

Si vous désirez faire une cuisson sur broche (communément appelée un méchoui) et qu’il vous est impossible d’utiliser un appareil conçu et fabriqué pour ce genre de cuisson, le Service de sécurité incendie peut donner son autorisation si les exigences prescrites sur ce même permis sont respectées et que la sécurité du public n’est pas compromise.

Foyers intérieurs

Foyers, poêles à combustion lente, etc.

Si vous venez d’installer un appareil de chauffage à combustible solide (foyer intérieur), il est fortement recommandé de le faire inspecter par un professionnel. De plus, il doit être approuvé par le Conseil canadien des normes et être muni d’un sceau attestant qu’il satisfait aux normes de fabrication.

Il est interdit de brûler des déchets, des rebuts ou des matières recyclables dans un foyer intérieur. Seuls le bois sec, les bûches écologiques, ou tout autre produit conçu et reconnu spécifiquement à des fins de chauffage, prescrit par le guide du fabricant, peuvent être utilisés dans un foyer intérieur.

  • Avertisseur de monoxyde de carbone
  • Foyers à l’éthanol (bioéthanol)
Foyers extérieurs

Il est permis de faire un feu dans un foyer extérieur. Cependant, une demande de permis doit être effectuée au service Incendie. Un permis sera délivré seulement si les conditions et les exigences prévues sont respectées.

Le foyer extérieur doit être incombustible, solidement ancré au sol, muni d’un grillage et d’un couvercle pare-étincelles, et reposer sur une base incombustible. Cette base doit excéder d’un mètre le pourtour du foyer et être conforme au règlement de zonage de la Ville de Sainte-Anne-des-Monts.

Exigences à satisfaire

Il est interdit de brûler des déchets, des rebuts ou des matières recyclables dans un foyer extérieur. Seuls du bois sec ou des dérivés secs de bois, du charbon de bois, des briquettes ou tout autre produit conçu et reconnu spécifiquement à des fins de chauffage peuvent être utilisés dans un foyer extérieur.

Le foyer extérieur doit respecter les distances suivantes :

  • 16 m et plus du bâtiment principal;
  • 6 m et plus d’un bâtiment accessoire (remise, garage, etc.);
  • 20 m et plus d’une ligne de terrain;
  • 3 m et plus d’un arbre, d’un arbuste ou d’une haie.

Les foyers extérieurs alimentés au gaz naturel, au gaz propane, à l’électricité ou avec tout autre produit de chauffage liquide sont assujettis aux conditions d’utilisation et d’implantation du fabricant et ils doivent être utilisés à au moins un mètre de toute matière combustible. Ces appareils, homologués par un organisme reconnu, doivent être fixés solidement au sol.

Panneaux électriques

Les panneaux électriques doivent être dégagés de toute matière entreposée et de matériaux combustibles dans un rayon d’au moins un mètre.

Chaque disjoncteur ou fusible du panneau électrique doit être identifié.

Lorsqu’un problème survient avec l’un des disjoncteurs, c’est-à-dire qu’il se met automatiquement à la position OFF lorsque vous essayez de le remettre en fonction et qu’il est impossible de connaître la source du problème, faites vérifier le circuit électrique par un maître électricien afin que celui-ci puisse en déterminer la cause et effectuer les réparations nécessaires.

Ramonage de cheminées

Une cheminée reliée à un appareil à combustion lente (chauffage principal ou chauffage d’appoint) doit être ramonée au moins une fois l’an ou dès qu’il s’y accumule plus de 3 mm de créosote.

Tous les ans, plusieurs incendies sont causés par un mauvais entretien d’une cheminée ou d’un appareil de chauffage.

Il arrive à l’occasion, lorsque l’appareil n’est pas utilisé durant la période estivale, qu’il y ait une accumulation de débris, de feuilles, de branches ou même de nids d’oiseaux. Tous ces matériaux combustibles logés à l’intérieur d’une cheminée peuvent être la cause d’un début d’incendie. Il est donc fortement suggéré de faire ramoner la cheminée à l’automne juste avant d’utiliser l’appareil de chauffage.

Systèmes d'alarme

Selon le règlement municipal régissant l’utilisation des systèmes d’alarme résidentiels (règlement 98-541), il n’est pas nécessaire de se procurer un permis municipal.

Tarification pour les fausses alarmes (intervention inutile des policiers ou des pompiers) suite à la première si à l’intérieur d’un an :

  • deuxième alarme : non facturée
  • 100 $ à la troisième fausse alarme (+ frais)
  • 200 $ à la quatrième fausse alarme (+ frais)

À noter qu’il n’y a pas de frais pour les deux

 L’élaboration d’un plan d’évacuation constitue une étape importante pour prévenir la panique en cas d’incendie.

Dessinez d’abord un plan de tous les étages de votre résidence sur lequel seront clairement indiquées toutes les sorties possibles, et ce, pour chaque pièce. Prévoyez un trajet principal qui permettra de quitter rapidement les lieux et des sorties de rechange pour chacune des pièces.

Faites régulièrement des exercices d’évacuation d’urgence avec votre famille. Assurez-vous également que tous comprennent bien l’importance de sortir immédiatement de la maison lorsque se déclenche un avertisseur de fumée ou lorsque quelqu’un crie « Au feu! ».

Une fois que le plan d’évacuation est connu et bien compris par tous les membres de la famille, sensibilisez-les à se diriger vers un point de rassemblement extérieur, accessible par tous, comme le lampadaire, la voiture familiale dans le stationnement ou encore l’arbre situé à l’avant de la maison. Le point de rassemblement ne doit jamais être dans la cour arrière. Lorsque vous serez au point de rassemblement, vous pourrez facilement déterminer qui manque à l’appel et vous pourrez informer les pompiers dès leur arrivée qu’une personne est manquante

6, 1ère Avenue Ouest
Sainte-Anne-des-Monts (QC) G4V 1A1

Tél. : 418-763-5511
Fax : 418-763-3473

 

Nous joindre

Ouverture de l'hôtel de ville

Du 1er septembre au 31 mai

Du lundi au vendredi :
8 h à 12 h et 13 h à 16 h

Du 1er juin au 31 août

Du lundi au jeudi :
8 h à 12 h et 13 h à 16 h 30
Vendredi : 8 h à 12 h